KOUNTRASS 171eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Un grand notable a disparu . Un exemple pour l’ensemble du peuple juif !

 

Rav Moché Reichmann a été l’une des plus grandes fortunes du monde, occupant la dixième place parmi les riches. Mais ce n’est certainement pas pour ça que nous le regrettons !
Qu’est-ce que la fortune, dirait-il lui aussi ? « Reb Moché » a forgé une nouvelle ligne de conduite. Quand il est arrivé à Toronto, la ville était un vrai désert sur le plan du judaïsme, ce qui lui était difficile, lui qui avait connu la belle communauté de Tanger, la Shneider’s Yeshiva de Londres, puis les Yechivoth de Gateshead, de Poniewezh et de Mir. Que fit-il ? Il fonda tout. Grâce à lui, la communauté de Toronto est l’une des belles communautés, où la Tora vit et où se trouvent toutes les institutions, du ‘héder au Kollel ! Reb Moché a vécu la destruction du monde de la Tora d’avant-guerre, et il a vu aussi de ses propres yeux, pour y avoir vécu durant 15 ans, l’immense potentiel de la communauté sefarade, et les dangers qui le menaçait lui aussi. Que fit-il ? Il utilisa son immense fortune pour soutenir toute institution qui se destinerait à développer l’étude de la Tora ! De préférence pour le public sefarade.

 

Logo de Kountrass

 

Comment y faire face ?

Il ne se faisait pas violence quand on venait le solliciter. Il n’y avait pas besoin de le supplier. Il tenait de lui-même à prendre part à cet immense oeuvre de reconstruction, amenant à l’extraordinaire dynamisme dont nous sommes les témoins de nos jours. Il pouvait faire patienter des chefs de gouvernement ou des hommes d’affaires, mais quand un Roch Yechiva le cherchait au téléphone, il accourait pour répondre. Il refusa un jour de conclure une affaire importante avec un autre Juif, parce qu’on l’avait fait attendre dans l’antichambre. « Je pensais que c’était un schnorrer comme les autres », répondit la secrétaire à son patron, quand celui-ci s’étonna qu’on ait fait attendre le milliardaire reb Moché, habillé qu’il était comme un Juif orthodoxe parmi les autres. Quand notre milliardaire constata la manière dont ce Juif traitait les gens venus le solliciter, il quitta immédiatement les lieux ! Grâce à reb Moché, aux Etats-Unis en tout cas, on ne contribue plus à l’étude de la Tora à corps défendant, mais on comprend que ce n’est que par ce biais que l’on peut assurer l’avenir du peuple juif ! Et les gens aisés conçoivent qu’ils doivent placer au mieux leurs donations, et non point jouer à éviter les Raché Yechivoth qui viennent les solliciter, ou les faire attendre dans leurs antichambres ! Il n’y a en effet pas d’hôtes plus importants qu’eux, car c’est par eux que l’avenir du peuple juif est garanti. Que son exemple nous serve à tous, grandes fortunes comme gens simples : il n’y a pas de plus grand mérite que de soutenir la Tora, et c’est à nous de lui courir après ! Ceci, en particulier à un moment où l’establishment israélien vise à faire le contraire.

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous Acheter la clé USB Kountrass

 

https://www.torah-box.com/auteurs/rav-henri-kahn_52.html Directeur du journal juif orthodoxe "Kountrass".

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut