KOUNTRASS 185eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Se connaître soi-même

 

Les récents événements peuvent nous faire comprendre comment nous fonctionnons ! Nous pensons en particulier à l’extraordinaire décision – qui a quelque chose de obsessionnel – de Barak (‘Hussein) Obama de conclure des accords avec les Iraniens : ne s’agit-il pas d’un pays qui ne cesse de financer les groupes de terroristes les plus virulents de la planète, tout juste dépassés par Daesh, permettant au ‘Hezbollah de s’armer, soutenant le ‘Hamas et d’autres organismes du même type, intervenant en Syrie, et finalement, menaçant Israël directement de destruction par voie atomique ? Depuis de longs mois, Obama et son secrétaire d’Etat, le non moins obsessionnel John Kerry (son grand-père paternel Fritz Kohn doit se retourner dans sa tombe, bien que lui même ait déjà tourné casaque et que son petit-fils ne fasse pas partie de notre peuple), tentent d’arriver à tout prix à ces accords, pour finalement, parvenir à une quelconque signature, de suite contestée par les Iraniens, prétendant que les sanctions devaient être levées dans l’immédiat, alors que les Américains clament que ce n’est pas le cas. Les médias anglais signalent que, pendant ce temps, l’Iran aide le ‘Hamas à reconstruire les tunnels utilisés lors du récent affrontement avec Israël à partir de la bande de Gaza. Mieux encore : Obama lui-même reconnaît que dans treize ans, l’Iran pourra très rapidement arriver à la bombe… Mettons de côté la sécurité d’Israël, qui semble peu intéresser Obama. Permettant la levée des sanctions contre l’Iran et autorisant ce pays à rejoindre à nouveau le cercle des nations normales, les Etats-Unis d’Amérique font sortir l’un des pays les plus dangereux du monde de son isolement, et accordent une légitimation surprenante, voire révoltante, aux dirigeants iraniens. Comment comprendre cette démarche aberrante de la part du Président des Etats-Unis ? Force est de revenir à ce que les tenants de l’école du Moussar n’ont cessé de nous apprendre : l’homme est influencé par ses propres intérêts, ses sentiments profonds, ses tendances, et peut être entraîné par eux au point de perdre la gouvernance totale de ses décisions. Le juge, une fois qu’il a reçu une quelconque faveur de l’un des partis se présentant à lui, n’est plus en mesure d’arbitrer équitablement, indique la Tora.
L’individu, une fois qu’il a goûté aux plaisirs du monde, ne peut plus accepter de critiquer sa propre conduite. Seuls des jeunes bar-mitswa éprouvent encore un grand enthousiasme à effectuer les mitswoth : un peu plus tard, une fois qu’ils ont saisi les attraits du monde des plaisirs et de la licence, ils perdent tous cette qualité et vont suivre le mouvement général. Obama a reçu le prix Nobel de la paix, à un moment où il n’avait encore jamais prouvé ses capacités de faire régner la paix dans le monde. Depuis qu’il est devenu président, son histoire personnelle prouve plutôt le contraire : il a permis à énormément de conflits de se développer, et a entraîné de nombreux troubles dans le monde, lesquels risquent plutôt de conduire l’humanité au résultat inverse, que D’ nous en protège.

 

Logo de Kountrass

 

Quel meilleur domaine que celui d’Israël, un des points les plus chauds au monde, pour arriver à justifier l’attribution de ce prix prestigieux et de laisser derrière lui l’image de celui qui sera parvenu à établir la paix dans ce conflit ? Le problème est que celui qui voit bien clairement à quel point ce projet est sans lendemain est Netanyahou, devenu de ce fait le grand ennemi d’Obama ! Combien de fonds ce dernier n’a-t-il pas fait verser à des groupes obscurs dans le but de faire tomber le Premier ministre d’Israël ? Il nous semble qu’on doit remercier l’Eternel d’avoir fait sombrer ce projet. Apprenons de cette situation se dévoilant devant nos yeux dans le grand monde, pour en déduire, en ce qui nous concerne dans notre petit cadre, notre vie privée, à quel point il est difficile de saisir quelle est la vraie voie qui s’ouvre devant nous, face à celles, si nombreuses, qui ne reposent que sur nos intérêts, matériels, financiers, sensoriels ou autres. Et prions pour que l’Eternel nous sauve des erreurs lamentables de ce dirigeant que les Américains se sont donnés ! •

Par Rav Henri Kahn

Les Juifs du cimetière de Valenton

Nous apprenons avec plaisir que le Consistoire a décidé de lancer un appel aux familles juives dont les proches sont enterrés au cimetière de Valenton, afin qu’elles se fassent connaître. Ceci permettra d’éviter une exhumation, dans la mesure où ces descendants s’acquittent de leur devoir d’assurer la suite de la propriété des concessions qui risquent actuellement d’être reprises . Il faut contacter le service ‘Hévra Kadicha du Consistoire au 01 40 82 26 90.

 

OU

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

https://www.torah-box.com/auteurs/rav-henri-kahn_52.html Directeur du journal juif orthodoxe "Kountrass".

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut