KOUNTRASS 177eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Que leur ombre les abandonne…

Leur ombre les a abandonnés et l’Éternel est avec nous, ne les craignez point !” (Bamidbar/Nombres 14,9), venons-nous de lire dans la Tora. Face aux nombreux ennemis qui attendaient le peuple d’Israël en Terre sainte, et au découragement qui a saisi alors le peuple, Yehochoua’ et Calev tentent de rassurer leurs frères en leur disant que tout dépend de l’ombre de nos ennemis, de l’influx de la Providence divine Qui les suit et les protège. Quand Celle-ci Se retire, les peuples, aussi puissants soient-ils, n’ont plus de chance. Leur défaite est proche. Dans les temps modernes, Israël s’est hissé au niveau d’une nation sachant manipuler les armes, et frapper là et quand il le faut. Malheureusement ceci n’est pas d’une grande utilité face à des cellules terroristes capables d’actes d’une cruauté inadmissible, de tuer de sang froid trois jeunes étudiants en Yechiva, que D’ venge leur sang ! Que faire à présent ? Le dilemme n’est pas évident : il ne fait pas de doute que le ‘Hamas est responsable de ce drame, et Israël a profité du moment pour tout faire pour enrayer la présent du ‘Hamas dans les territoires de Judée et de Samarie, ce groupe terroriste qui, récemment, est parvenu à reprendre une certaine légitimité en établissant un pacte avec le Fata’h, ces autres “tsadiqim” oeuvrant contre nous. C’est une conduite juste, et indispensable.

 

Victor Hugo, Balzac, la conduite exemplaire d’un Louis Pasteur envers sa mère avaient donné des valeurs de conduite humaine honorable (peut-être la conduite morale de ces deux premiers n’était-elle pas exemplaire, mais l’hypocrisie de ‘Essaw veut qu’il tente de paraître honorable aux yeux du monde tout en dissimulant ses propres aberrations morales. Au moins, il les dissimule…). Tout à coup ont paru ces nouvelles notions promulguées par Sartre, bouleversant la jeunesse, avec les Beatnicks, la drogue, l’insolence et le parasitisme social.

 

Logo de Kountrass

 

Mais le problème est que tout ceci ne réduira pas le ‘Hamas : ses dirigeants vivent dans la Bande de Gaza et en Syrie. Peut-on les atteindre là-bas ? Puis que faire quand ce sont des cellules indépendantes qui s’en prennent à nous ? Le pire ennemi d’un pays est le terrorisme… Il nous semble que le récent drame prouve une fois de plus que nous devons nous renforcer dans l’espoir, le seul qui soit raisonnable, de voir que l’Histoire prenne la direction que nous attendons tant, depuis des millénaires, celui de la fin du décret divin qui permet à Yichma’ël d’avoir un doigt sur la Terre sainte, comme le dit le Zohar, et de l’accomplissement total du don de cette Terre au peuple juif, comme l’Eternel l’a promis à Avraham ! Nous n’avons pas le droit d’oublier que tel est l’avenir que nous attendons, et tout espoir d’arriver à une “paix définitive” avec les Arabes, le rêve des gens de Gauche, n’est que l’apanage de personnes éloignées de notre tradition et retirées du peuple juif. Nous attendons, pour notre part, que “leur ombre les quitte” et que l’Eternel nous permette de vivre dans la paix et dans la sécurité dans le pays de lait et de miel qu’Il nous a promis, définitivement débarrassés de tous nos ennemis. C’est du reste également le sens de la période de deuil et de tristesse que nous connaissons, durant laquelle nous prions pour la délivrance de l’ensemble du peuple juif, en déplorant le poids de nos fautes qui ont entraîné la destruction du Temple et la perte de notre “ombre”. Que cette année soit celle du retour de la gloire d’Israël et la de la délivrance générale !

OU

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

https://www.torah-box.com/auteurs/rav-henri-kahn_52.html Directeur du journal juif orthodoxe "Kountrass".

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut