Kountrass/Orthodoxes

KOUNTRASS LE MAG 1er NUMERO

Au seuil de cette nouvelle année, c’est avec joie que notre équipe vous présente, en même temps que les premiers fruits de son travail, ses plus sincères et chaleureuses berakhoth. Pourquoi ce “Kountrass”? Le contenu de ce premier numéro pourra vous donner un début de réponse, pour cette fois entièrement consacré au thème de la Chemitta. Notre prochain numéro, qui proposera un dossier spécial sur ‘Hanoucca, comprendra les rubriques suivantes

En lire plus

NOS NUMEROS S'abonner au magazine

KOUNTRASS 64eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Editorial

Le pcésent numérn pacaît au moment des fétes de l’année 57:-7 Nous présentons à tous nos lecteurs et amis nos meilleurs vœux de bonne et heureuse année et nous leur souhaitons une année fructueuse.
Cette année marque le deuxième centenaire de la disparition du Gaon de Vilna. Il était évident qu’un dossier honorant la mémoire de cette haute personnalité juive s’imposait à cette occasion. Or la rédaction d’un tel dossier n’a pas été une entreprise aisée. En effet, le Gaon de Vilna bouleverse les idées reçues sur l’évolution historique dans le monde de la Tora il est généralement admis que d’une génération à l’autre, la grandeur en Tora s’affaiblit progressivement, mais avec ce maître, l’histoire marche à rebours ! C’est comme si nous revenions quelques siècles en arrière, tant l’envergure du Gaon dépassait sa propre génération. Ces superlatifs ne doivent pas être entendus comme des formules creuses, rendant hommage à un personnage disparu. La grandeur du Gaon est une réalité tout à fait tangible, reconnue à l’unanimité, même par celui qui fut la principale victime du combat menée par le Gaon contre le mouvement «’Habad». En effet, rabbi Chnéour Zalman de Lyady, le 8 a ‘a I ha-Tan y a, fond a te u r du mouvement, manifesta tout au long de sa vie le plus profond respect à l’égard du Gaon et exigea sans cesse de ses disciples d’en faire autant, et ce, en dépit de l’anathème lancé par son adversaire contre la ‘Hassidouth !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 57eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
kountrass 57

L’Habit dans la Tora

L’Habit dans la Tora : nul ne sera surpris de constater combien la Tora s’intéresse à ce do­maine si important de notre vie qu’est l’habille­ment, et l’on découvrira dans le présent dossier plu­sieurs textes traitant des incidences de la Halakha dans ce domaine. Les questions portent sur les dif­férences qui existent dans ce domaine entre le peu­ple juif et les peuples qui nous entourent, et sur les diverses règles qui concernent notre habillement.
Les notions qui se profilent sous ces règles seront également abordées : on découvrira dans ce dossier plusieurs textes s’intéressant à la conception torani­que de l’habit.
Le lecteur sera peut-être déçu de ce que l’aspect “folklorique” de l’habit “juif” ne nous ait que très peu attirés ! On aurait pu décrire par le menu les diffé­rentes traditions juives dans le domaine de l’habille­ment, établir des différences entre les coutumes se­farades et celles des communautés achkenazes, etc. Mais il nous a semblé que ces traditions n’ont d’inté­rêt que lorsqu’elles tentent de s’appuyer sur des no­tions de Halakha ou de Qabbala. Sinon, ces coutu­mes n’ont d’autre sens que de s’opposer à celles prises par opposition aux manières des peuples qui nous entourent -tout en s’en inspirant dans les grandes lignes (la djellaba n’est-elle pas d’inspiration arabe et le streime/ russe !). Dans certains cas, c’est une mode surranée qui a été conservée dans ce même but de différenciation (dans certains milieux hassidiques, la mode est encore aux “culottes”, alors que nous sommes tous des “sans-culottes• depuis la fin du XVlllème siècle).
C’est donc cet aspect développé par un auteur hié­rosolomyte qui s’intéressa aux principes véhiculés par l'”habit juif” des années 1930 que nous avons cherché à comprendre.
Pour le reste de ce numéro, le lecteur trouvera une rubrique nouvelle sur les parachoth de la semaine, dont nous espérons qu’elle trouvera un accueil chez nos lecteurs.
Enfin un texte parlera des tremblements de terre fort nombreux ces derniers mois, ils ont ébranlé phy­siquement un monde déjà cahotique. Qu’en disent nos sources ? ++

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 54eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

L’Habit dans la Tora

L’e présent numéro est placé sous le signe des fêtes de Tlchrl qui approchent. Pendant les Jours redoutables, l’Eternel ar­_rête le dfn à l’égard de chacun de nous ; paradoxalement, ce sont précisément les mltzwoth envers notre prochain qui ont le pouvoir d’adoucir la sentence, de faire pencher la balance en notre faveur. Noue avons donc estimé que c’est le moment propice d’ouvrir à nouveau le doHier “Tsedaqa” (traité partiellement dans notre numéro 30). On y décou­vrira des notions liées à divers aspects de la tsedaqa, comme le ma’asser et les autres obligations envers autrui ; nous tenterons de les placer dans leur cadre halakhique précis et de montrer l’originalité de la démarche de la Tora dans ce domaine. Nous nous efforcerons également de répondre aux questions : à qui doit-on donner ? combien faut-il prélever à cet effet ? comment effectue-t-on le compte ?
Par ailleurs, nos lecteurs nous ont adressé -les vacances y sont peut-être pour quelque chose -un énorme courrier. Nous croyons que leurs remar­ques et suggestions méritent d’être publiées et sommes persuadés qu’elles intéressent l’ensemble du public qui nous lit.
La situation actuelle en Erets Israël, complexe et aléatoire, suscite un grand désarroi dans la population : nous avons interrogé à ce sujet un observateur du monde religieux, le rav Israël Eichler, rédacteur en chef du Ma’hané ha’Harédl, qui a fait le point avec nous.
Dans le domaine “Médecine et Halakha”, nous tentons de circonscrire les mesures à prendre -ou à ne pae prendre -lore de l’hospitalisation d’un malade en état grave : en effet, les principes guidant les médecins des hôpitaux ne sont pas du tout conformes à la Halakha, c’est le moins qu’on puisse dire. Comment affronter ce genre de situation ?

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 41eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 41

Le rav Israël Méir LAU

Le rav Israël Méir Lau vient d’être élu Grand rabbin d’Israël.
Après avoir été pendant neuF ans le Grand rabbin très populaire de Nethanya, Il connut une première promotion lorsqu’il Fut nommé au poste de Grand rab­bin de Tel Avlv. Aujourd’hui, à l’Sge de 56 ans, Il ac­cède au poste le plus élevé dans la hiérarchie rabbini­que de l’Etat et  Heikhdl Chelomo, siège du grand-rabbinat d’Israël à Jérusalem, non sans que cette nomi­nation ait soulevé controverses et débats.

Le rav Lau a bien voulu répondre à nos questions.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 36eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

 Un vent de racisme et de violence qui balaye l’Europe

En cette période précédant les yamim noraïm, nous adressons à tous nos lecteurs, amis et connaissances, des voeux pour une année d’espérance et de paix, de prospérité et de bonheur.
Cette année s’ouvre une fois de plus avec des sentiments mêlés : espoirs et incertitudes en même temps. Si les chances de paix dans notre région semblent se rapprocher, les menaces venant de l’Est sont toujours présentes. Simultanément, nous sommes consternés devant le vent de racisme et de violence qui balaye l’Europe, en particulier l’Allemagne, où il y a 50 ans à peine un ouragan de sang et de feu détruisait une grande partie du peuple juif. Et que dire lorsque nous voyons ce vent toucher la France aussi !
Personne ne peut prévoir comment les divers mouvements et tendances auxquels nous assistons se concrétiseront au cours de l’année qui vient, mais espoirs et pensées d’un avenir meilleur s’inscriront très certainement dans nos prières en ces jours de fêtes solennelles. Qu’avec la volonté de D., elles soient agréées et exaucées.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 27eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

A l’approche de Pessah

Ce nouveau numéro de «Kountrass» paraît à l’approche de Pessa ‘h, fête et prémices de toute libération.
Nous venons de vivre une période en tout point étonnante, avec le sentiment largement partagé que la providence divine a manifesté une généreuse sollicitude à l’égard du peuple d’Israël. Au point qu’il est difficile de ne pas faire de rapprochement avec un autre épisode, justement lié au même endroit de la terre, où un autre Saddam s’était promis de détruire le peuple juif à tout jamais, et avait jeté le dé de sa destruction, pour le 13 adar. Et c’est le 14 au matin, en ce jour de la commémoration de la chute de Raman, que notre Saddam/ Raman a baissé les bras !
Devant ce qui ressemble à un allègement du hester panim, du «voilement de la face de D.», peut-on rester indifférent, ou étouffer les questions fondamentales suggérées par l’existence et l’histoire du peuple juif ? C’est le message que lançaient en tout cas (à Yad Eliyahou, en ce début du mois de nissan) de grands maîtres du peuple d’Israël : de même que la leçon de Pourim a été de reprendre d’un coeur entier l’Alliance du Mont Sinaï ( «ils ont accepté ce qu’ils avaient déjà reçu»), l’étude de la Tora tout autant que l’application desmitswoth, ne nous faut-il pas aujourd’hui faire preuve d’un sursaut moral et spirituel, nous reliant autant à Pourim qu’à cette sortie d’Egypte que nous nous apprêtons à célébrer? Car Pessa’h, plus que toute autre fête, nous invite à ouvrir le dialogue avec la jeune génération, le soir du Séder où toute la famille se rencontre, autour d’une même table, pour poser des questions et s’interroger ensemble : «En quoi cette nuit-ci est-elle différente des autres ?»

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 26eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Encore la guerre

Le peuple d’Israël connait encore une fois la guerre.Et les éléments qui se déroulent sous nos yeux ne peuvent man­quer de nous interpeller, où que nous nous trouvions. Des textes prophétiques et talmudiques (cf. notre article «Autour du Golfe»), abondamment cités par les uns ou par les autres, prennent soudain de profondes résonances, comme s’ils re­cevaient actuellement l’illustration concrète qui leur man­quait. Il serait cependant hasardeux d’en tirer des conclu­sions hâtives, et il suffira assurément d’y voir confirmation de l’enseignement des grands maîtres des dernières généra­tions, nous enjoignant l’urgence d’une préparation, d’un re­tour sincère et intègre à la Tora et ses mitswoth, afin d’être dignes de cette délivrance messianique que nous savons de­voir venir tôt ou tard.
Notre dossier, justement, traite cette fois du machiah. Sujet semble-t-il plus que jamais d’actualité. George Bush, autant que Saddam ‘Hussein, parlent d’un «nouvel ordre mondial». Nous savons que le peuple d’Israël (et plus confusément l’ensemble de l’humanité) aspire à la réalisation d’une au­thentique «remise en ordre» de la création tout entière, dans l’accomplissement des promesses prophétiques.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 25eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

 Hommage au rav Rottenberg

Une part importante de ce «Kountrass» est dédiée, comme il se devait, à un hommage à la mémoire du rav Rottenberg z. ts. 1. : la disparition récente à Paris de cette personnalité hors du commun a laissé la communauté orthodoxe de la rue Pavée orpheline de son maître et dirigeant ; mais elle a aussi privé le judaïsme français tout entier d’une de ses principales figures.
Nous avions annoncé pour ce numéro un dossier consacré aux différents aspects du ribith, l’interdiction du prêt à intérêt dans la Tora. Ce dossier, impliquant d’importantes études dans le domaine des normes de la vie économique, mais aussi de l’éthique et de la philosophie juives, a pris au cours de son élaboration une ampleur insoupçonnée à l’origine. Nous avons donc décidé de le reporter à une date ultérieure, afin de présenter à nos lecteurs un ensemble d’articles mis au point au mieux de nos possibilités.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 23eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Judaïsme et psychiatrie

Deux «mini-dossiers» à notre sommaire : le premier, consacré à «Judaïsme et psychiatrie», reprend et poursuit un débat abordé dans de précédents numéros. Nous avons en effet reçu à ce sujet un abondant courrier, dont nous présentons ici quelques extraits. Il nous a semblé par ailleurs important de traduire un bel article du rav Chelomo Wolbe, offrant ainsi le regard et les réflexions de l’un des grands maîtres de notre temps sur le monde de la psychiatrie. Les problèmes soulevés dépassent certes de beaucoup nos compétences, et nous n’avons donc par là d’autre ambition que d’apporter à nos lecteurs certains éléments de réflexion.
Le second dossier est consacré à la littérature juive religieuse pour enfants et adolescents, thème repris dans la «Chronique du livre» : ce domaine del’ édition a en effet connu un important développement ces dernières années, en hébreu, en anglais et en français, et l’on ne peut que s’en réjouir. Il nous a donc semblé que le temps était venu de faire le point sur ce front hautement sensible de l’éducation juive.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 22eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Sefarades et Achkenazes

La parution de ce nouveau numéro de «Kountrass», dont le dossier est consacré à l’origine des différences entre Sefarades et Achkenazes, représente pour notre équipe le terme d’un long labeur. Le sujet est en effet bien vaste, et nécessite de laborieuses recherches pour en cerner les différents domaines d’intérêt. Nous présentons donc ce dossier tout en sachant qu’en bien des points nous aurons été partiels, sinon partiaux. Au moins aurons-nous tenté de poser les questions prin­cipales : corriment comprendre le phénomène de deux grandes familles au sein du peuple juif? A quelles dates peut-on en faire remonter l’origine? Sur quels points y a-t-il, outre les différences de culture en fait subjectives et ici secondaires, véritablement divergence ? Comment l’unité du peuple d’Israël se maintient-elle conformément à la Halakha ?
Une étude sur Chavou ‘oth tentera de comprendre une vieille controverse avec les sadducéens puis à leur suite avec les chrétiens, concernant la date exacte de cette fête. On trouvera encore une Chronique du Livre un peu «branchée» et des nouvelles brèves qui complèteront ce numéro.
Notons qu’un important courrier des lecteurs nous est encore parvenu sur le thème de judaïsme et psychanalyse.

Nous avons donc préféré remettre au prochain numéro une suite -et, peut-être, une fin-à ce sujet soulevé dans l’un de nos derniers numéros. Nous ajouterons d’ailleurs à ce courrier des textes d’autorités rabbini­ques contemporaines.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 21eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

ORDINATEUR, DIS-MOI, ORDINATEUR: MON SEFER­ TORA EST-IL KASHER ?

La question doit être posée inévitable­ment par les responsables de chaque qehila, chaque communauté: «notre Séf er Tora est­il kacher ?». Car si -‘has we ‘halila !-il ne l’est pas, sa lecture des lundi, jeudi et chabbath n’est pas une qeriath haTora !

TORAH ORDINATEUR
Cela dit, on pourrait penser que le Wa’ad Michmèreth Stam, de Benei Braq, Centre de vérification de sifrei Tora, tefilin et mezou­zoth, s’est livré -‘has we’halila – à une guerre implaq1ble et informatisée contre les rouleaux qui nous sont si chers: il a en effet prononcé un verdict sévère à l’encontre de centaines et de milliers de sifrei Tora, dont
– vous n’en croirez pas vos yeux – soixante dix pour cent ne sont non valables !
C’est justement à l’approche de Pourim que le Wa’ad Michmèreth Stam est le plus surchargé de travail. Deux ordinateurs auxi­liaires durent être lancés à l’attaque, ainsi que la chose avait été publiée dans la presse. Pourquoi Pourim ? Le chabbath précédant cette fête, nous lisons après la parachath­hachavou’a, la section de la semaine, la parachath Zakhor, «Souviens-toi!». C’est en effet une halakha mideOraïta, une loi émanant de la Tora : nous devons nous souvenir de ce que nous a fait ‘ Amaleq alors que nous venions de sortir d’Egypte.

Si nos Sages ont fixé cette lecture juste avant Pourim, c’est parce que Haman, le «héros» de la fête, est un descendant de ‘Amaleq, autrement dit une réédition de ‘Amaleq, à jamais lié à Israël par la haine implacable et exterminatrice qu’il lui voue.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 20eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Des difficultés techniques nous ont empêchés de présenter le dossier annoncé dans notre dernier numéro sur la femme dans le judaïsme. Nous espérons que nos lecteurs et lectrices ne nous en tiendrons pas rigueur et sauront s’armer de patience jusqu’à notre prochaine parution. C’est donc un dossier consacré aux Juifs éthio­piens que nous présentons ici. A l’heure où l’on parle principalement de la ‘alya de masse déjà en provenance d’URSS, une autre ‘alya risque en effet de rester dans l’ombre : celle de ces milliers de Beitha Israël demeurés en Ethiopie lors de l’interruption de l’ «Opération Moché» en 1984, endurant de durs sévices autant qu’une cruelle séparation des familles.

Yechivath Rachi Yeshiva Kountrass
Yechivath Rachi

Espérons que si les espoirs placés dans le renouvellement des relations diplomatiques avec l’Ethiopie ne sont pas déçus, les leçons des erreurs de la première ‘alya auront été tirées et que l’on n’assistera pas aux mêmes scènes désolantes d’alors …
Un article venu d’Amérique nous entretiendra par ailleurs d’un problème éducatif typique du puissant et confortable judaïsme <l’outre-Atlantique : sommes­nous vraiment en galouth, en exil … ?
Une interview du docteur Ely Merzbach, de l’Université de Bar-Ilan, nous permettra ensuite de faire le point, à la suite du dossier que nous avions publié il y a deux ans sur les «messages codés dans la Tora», sur les fondements scientifiques des recherches menées à ce sujet en Israël.

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 16eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Pessah – La liberté

PPessa’h, fête de la liberté, vient de s’achever. Mais on célèbre cette année, en France comme de par le monde, le souvenir d’une Ré­volution qui se fit au nom de la liberté, de l’égalité et de la fraternité … Deux cents ans après, à l’heure des bilans où apparaissent mieux les ombres et lumières d’événements historiques encore controversés, Kountrass vient apporter sa contribution : à notre façon, par touches successives et variées, pour es­sayer de mieux cerner les divers aspects de cette réalité complexe que sont les débuts de l’ère de l’émancipation._
Mais il y a aussi l’histoire qui se fait sous nos yeux, les problèmes de l’actualité politique israélienne : nous avons rencontré à ce sujet le rav Avraham Ravitz, dirigeant de la nouvelle formation religieuse Déguel haTora.
Et puis il y a les problèmes typiques de la société juive traditionnelle. Vous serez sur­pris, mais peut-être aussi émus ou amusés, de découvrir les secrets professionnels de cet élément fondamental de toute communauté juive : le chadkhan ou marieur. .. La période ouverte par Pessa’h s’achève enfin avec la fête de Chavou’oth, jour du don de la Tora : les révolutions humaines passent; mais Pessa’h et Chavou’ oth sont là pour nous apprendre cette longue voie qui doit mener à la seule véritable liberté, celle de la connaissance de la Loi divine … ………………….. •

Bonne lecture !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 14eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

La Halakha à l’épreuve de l’histoire

Le numéro onze de Kountrass était consacré à rabbi Yossef Karo et son œuvre renommée, le Choul’han Aroukh. Ce dossier traitait principalement de l’aspect historique de la question, et il nous a donc semblé qu’un volet complémentaire s’imposait à sa suite: la place et le rôle de la Halakha, son fonctionnement dans la vie juive traditionnelle. On trouvera en conséquence dans le dossier présenté ici une suite d’articles traitant de la Halakha sous des aspects divers :
-des textes de fond, d’une lecture qui paraîtra sans doute parfois quelque peu ardue ; mais le sujet lui­même n’est guère « léger » et mérite une lecture attentionnée, nourrissant la réflexion personnelle : qu’est-ce que la juridiction juive, dans la théorie comme dans la pratique ? Et quel sens donner au diqdouq hamitswoth, l’application zélée des mitswoth jusque dans leur moindre détail ?
-quelques reportages sur des institutions israélien­nes, portant la Halakha sur le front de la société technologique, viendront égayer l’ensemble;

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 12eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Comment empêcher les abeilles de butiner en rond ?

Est-il rien de plus poétique qu’une abeille butinant de  fleur en fleur, recueillant le pollen et regagnant sa ruche, ivre de nectar? Au grand étonnement de plus d’un, la poésie – ou la botanique ne sont pourtant pas seules à avoir leur mot à dire en la matière: l’une des plus épineuses questions relatives aux lois de l’année sabbatique a été posée l’an dernier par ces industrieux petits insectes… Un compte rendu halakhique du rav Refaël Cohen-Arazi, d’après l’article du rav Witman La chemita de 5747 à Kefar ‘Etsion ( dans HaMa’ayan de nissan 5748 ).

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 11eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 11

Rabbi Yossef Karo, auteur du Choul’han ‘Aroukh.

Le peuple d’Israël fête cette année le cinq centième anniversaire de la naissance de rabbi Yossef Karo, auteur du Choul’han ‘Aroukh. Kountrass propose donc à ses lecteurs, dans ce numéro onze, un dossier consacré à celui qui constitue sans aucun doute l’une des plus passionnantes figures de l’histoire juive . Il fallait bien sûr éclairer le contexte historique : le “guérouch” ( expulsion ) d’Espagne et ses conséquences; Salonique, la grande métropole juive de Grèce qui dominait l’époque par l’intensité et la diversité de la vie juive qui y régnait ; T sfath en Galilée qui, par un extraordinaire rassemblement en son sein des plus grands ‘hakhamim de la génération, connut un singulier “état de grâce”. Mais il convenait aussi et surtout d’expliquer le sens et les raisons de la “controverse” dans la Halakha ou la signification profonde de l’œuvre “bicéphale” qu’est le Choul’han ‘Aroukh, composé des lois codifiées par le rav Karo comme des “additions” du rav Isserlès (cf . article du rav Hutner z.ts.l . ).
Vous pourrez aussi réfléchir avec Mme Becker, une enseignante de New York, sur les façons de “préparer Chabbath dans la joie ” ; ou considérer les mille et une manières dont se manifeste la solidarité juive, à travers cette institution traditionnelle de “générosité et bienfaisance” qu’est le ” guema’h “.
Tich’a beav approche enfin . En cet anniversaire de la destruction des deux Temples, Alex Klein nous rappelle que de nombreuses autres catastrophes frappèrent le peuple juif, en ce jour promis à être “objet de lamentation” pour toutes les générations . N’oublions pas pourtant que le 9 av est aussi le jour de la naissance du Machia’h, que nous attendons “bientôt et de nos jours”… . ………………….. •

Bonne lecture !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 10eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 10

Kountrass N 10 : le problème des conversions au judaïsme

Kountrass n° 10 ouvre un dossier bien délicat : le problème des conversions au judaïsme. En cette fin de vingtième siècle, qui aime volontiers proclamer la fin des religions et des théologies, le judaïsme semble en effet moins “compromis” que d’autres. Et alors qu’il se voyait contraint, dans les générations précédentes, à une attitude défensive, il exerce de nos jours un attrait sensible sur des cercles de plus en plus nombreux. Partout de par le monde, les demandes de conversion sont en augmentation constante. Les problèmes soulevés ne manquent pas: questions halakhiques, sincérité des démarches, qualité de l’accueil, problèmes psychologiques, sociaux, et même politiques … Sans entrer dans les polémiques de l’heure, nous nous sommes donc efforcés de présenter un aperçu des problèmes halakhiques, accompagné de notices biographiques et historiques. Mais le judaïsme n’a jamais proclamé: “hors de la synagogue, point de salut!”. Tout au contraire. On ne peut donc aborder la question des conversions, sans évoquer le message fraternel et universaliste du judaïsme, représenté par le code des lois noa’hides. Nous avions pensé traiter encore le thème des conversions de masse dans l’histoire. Le manque de place autant que les problèmes spécifiques soulevés par le sujet nous ont convaincus de reporter une telle étude à un prochain numéro, en accompagnement d’un article sur la conversion des Khazars.
Ce Kountrass présente par ailleurs une interview du Grand Rabbin de France Joseph Sitruk, souvent qualifié de premier Grand Rabbin “orthodoxe” du judaïsme français depuis des décennies. Quels sont donc ses projets, et ses réflexions sur les questions d’actualité?
Un article du rav Miller brosse un bref portrait d’une personnalité récemment disparue : le rav Avraham Kohn, fondateur du célèbre séminaire de Gateshead en Angleterre.
Les coutumes de Lag ba’Omer à Méron font l’objet d’une étude halakhique, tandis que le rav Friedman, de Jérusalem, nous présente des aspects méconnus de l’histoire du roi David, né et mort à Chavou’oth.

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 9eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Couverture Kountrass 9

Napoléon en Italie

Kountrass, dans ce neuvième numéro, présente un dossier Napoléon et les Juifs. A différentes étapes de sa vie, Napoléon Bonaparte s’est en effet trouvé confronté à la question juive, qu’il tentera selon les circonstances de résoudre de diverses manières. Les Juifs, en retour, que ce soit en Italie, en Erèts Israël, en France ou en Europe orientale, accueilleront Bonaparte de façon contradictoire, allant du plus lyrique enthousiasme ( cf. la chronique d’Ancône présentée plus loin), d’une attente impatiente de l’avènement messianique ( les Rabbis ‘hassidiques) jusqu’à la plus ferme opposition ( le Rabbi de Ladi ). C’est ce dilemme que nous avons tenté d’exprimer sur la page de couverture: d’un côté le Sanhédrin de Paris, cherchant dans ses réponses aux questions de /’Empereur à assurer l’accès du Juif à la citoyenneté française. De l’autre Rabbi Chneiour Zalman de Ladi, s’opposant dès le départ et avec la plus grande virulence à l’entreprise napoléonienne. La direction du Sanhédrin, assurée par Rabbi David Sintzheim, la plus éminente autorité rabbinique française de l’époque, fera certainement problème: il semble qu’il ait voulu, en donnant sa caution à cette assemblée, sauver ce qui pouvait l’être et préserver /es Juifs de France de nouvelles mesures arbitraires. Et puis l’appel aux Juifs à venir reconquérir Erèts Israël … un projet certes avorté, mais qui ne va désormais cesser de réapparaître sous différentes formes tout au long du dix-neuvième siècle …
Israël et la Thora ne font qu’un, rappelait le Rau Y. Hutner, en notant une conséquence importante: de même qu’on ne peut étudier quelque passage de la Thora écrite ou orale sans /es lumières du commentaire de Rachi, de même ne peut­on aborder quelque période de l’histoire d’Israël sans se référer aux enseignements qu’ont pu en tirer /es grands Maîtres du judaïsme. C’est là ce que nous avons tenté dans ce dossier: en rappelant le contexte historique, rendre compte des réactions et analyses des Rachi de l’époque.

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 8eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Alexandre Aisenshtal

Alexandre Aisenshtal est un jeune peintre israélien, originaire d’URSS. Né à Léningrad dans une famille classique de l’intelligentsia russe ( son père est un avocat connu de Moscou), il a reçu une formation artistique dans ce pays, avant qu’une démarche de retour à la tradition juive ne l’amène, il y a quelques années, jusqu’en Erèts Israël. Une inspiration profonde et originale, une technique intéressante, où l’aquarelle est soutenue par le dessin à l’encre, donnent à son œuvre une atmosphère particulière, et en font l’un des espoirs de la jeune peinture israélienne. Il a accepté d’illustrer notre dossier sur la prophétie, avec ce dessin ci-dessus, et celui qui figure en introduction à l’article sur les préparatifs à la prophétie.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 7eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Le Rav Chlomo Zeév Klein

Une personnalité exceptionnelle, dans une époque-charnière
Le Rav Chlomo Zeév Klein est né à Bischeim, en 5574/1814, dans une modeste famille de pédicures d’origine lorraine : c’est dans ce faubourg de Strasbourg que les Juifs strasbourgeois s’étaient établis, alors qu’interdiction leur était faite d’habiter en ville.
Rabbi David Zinsheim et Cerf-Beer y fixèrent ainsi leur résidence. Chlomo Zeév reçut une éducation traditionnelle auprès du Rabbin du village (le Rabbin Zeligman Beer), puis se rendit en Allemagne, à Oürkheim an der Haardt, pour y compléter ses études sous la direction du Rabbin Marx.
Peu de détails nous sont parvenus sur cette époque de sa vie ; on sait pourtant qu’il passa son baccalauréat après une ou deux années de préparation, et qu’il acquit un bagage intellectuel des plus surprenants, tant par son étendue que par sa profondeur.

Un homme de culture

L’hébraïsant tout d’abord. A travers les nombreux écrits qu’il a laissés derrière lui, comme des haskamoth (préfaces) qu’il accepta derédigerpour des ouvrages publiés à son époque, apparaît un écrivain à la plume facile et élégante, possédant l’hébreu à la perfection, peut-être encore plus quP. le français : le fait vaut d’être souligné, puisqu’il s’agit d’un rabbin alsacien quasiment autodidacte.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 6eme NUMERO

Dans Kountrass/Orthodoxes
La cérémonie du T achlich dans une gravure du Moyen• Age
La cérémonie du Tachlikh dans une gravure du Moyen Age

Le “Steipeler”: Brève Biographie

Le Steipeler était certes de ces Tsadikim qui ont auréolé de leur présence notre génération. Sa proximité ne rend pourtant pas plus aisée la tâche de qui doit rendre compte des grandes lignes de sa personnalité et de son existence. Il serait trop facile et trop tentant de ne parler de lui qu’en termes de” Roua ‘h HaKodech”, de prodiges et miracles. Ce serait éluder ce qui aura été sa vraie grandeur, la plus difficile pour nous à cerner : celle d’un talmid­hakham dont toute l’existence aura été amour pur de la Thora (Thora lichema). En lire plus

KOUNTRASS 5eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Ce numéro 5 du Kountrass vous offre, à l’approche de Ticha Be Av un dossier consacré au Temple.
Mille neuf cent dix-neuf ans après que le deuxième Temple ait été détruit, certaines interrogations n’ont en effet pas perdu de leur actualité pour le peuple juif:
– Les sacrifices aujourd’hui? Voici 200 ans que le Rav Tsvi Hirsch Kalischer a remis ce sujet à l’honneur, quand sa proposition d’apporter des sacrifices, même dans la situation présente, a entraîné de nombreuses discussions entre les décisionnaires de l’époque.
– Les trésors du Temple n’ont cessé d’attirer l’attention des chercheurs au cours des siècles, comme notre article le montre. Et s’ils étaient au Vatican? Ou “quelque part” en Eretz Israël?
– Les limites de l’enceinte du Temple, et l’interdiction d’y pénétrer: quel sujet délicat, et plein de conséquences aujourd’hui à Jérusalem!
– Le “Kotel”, dit Mur des Lamentations : les fouilles archéologiques nous y font découvrir un passé fascinant.

Il s’agit là, vous le constaterez, d’un dossier spécial, faisant le point sur les recherches anciennes et modernes. Nous vous proposons donc un “Kountrass” de référence, à faire connaître autour de vous.

Que sont devenus les trésors du temple ?

Question anodyne en apparence, mais qui va nous conduire à une course haletante à travers le temps et l’espace.

En lire plus

KOUNTRASS 4eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 4 Jerusalem

Popik Arnon, taisez-vous !

Nous avons, pour ce quatrième numéro du “Kountrass”, choisi d’accompagner le ‘Hida dans sa visite à Paris à la fin du 18e siècle, et sa rencontre avec Louis XVI en particulier. Un carnet de route original et important, ainsi qu’une description vivante du Paris de l’époque. Le ‘Hida mérite une attention particulière: il fait partie des grandes figures qui ont dominé la scène juive de ces derniers siècles, laissant des dizaines d’ouvrages de grande importance, commentaires, Halacha, Kabbale, histoire, etc.
Un autre article complète ce dossier, traitant des “Chelou’him” d’Eretz Israël, les émissaires de la Terre Sainte: comme le ‘Hida, ils recherchaient. une aide financière auprès de la Diaspora, tout en apportant renouveau et spiritualité aux communautés qu’ils visitaient.

Torah - Kountrass Mag Juif
L’actualité nous a condùits à rencontrer Mordekhaï Arnon, bien connu du public israélien: ancien acteur comique, il est de ceux qui tentent d’engager un dialogue ouvert et sans fard entre les divers secteurs de la société israélienne. Mais voilà pourtant qu’il se trouve désormais interdit d’accès dans les bases de “Tsahal”. Quels propos subversifs tient-i I donc? Démocratie, disiez-vous ?
Cette période des sept semaines entre Pessa’h et Chavouoth nous a par ailleurs amenés à présenter des textes de référence à ce propos. Nous avons pensé qu’à l’occasion de la fête du don de la Thora, il vous intéresserait de visiter un ‘”Héder” de Jérusalem: de ces lieux où, depuis l’époque du Mont Sinaï, de façon immuable, la Thora se transmet sous la direction du “Rebbé”. Comment ce genre d’école fonctionne-t-il en plein 20e Siècle ? Ou, en d’autres termes, le ‘Héder aujourd’hui a-t-il encore un sens ?
Nous vous invitons enfin, dans le cadre de nos “nouvelles brèves” et d’un article de “réaction”, à rencontrer l’actualité juive de notre temps.
Bonne lecture !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 3eme NUMERO

Dans Kountrass/Rav Henri Kahn

Chers Amis, voici le troisième numéro de “Kountrass”. Ce “Carnet” veut former un lien,  et nous vous proposons de le concrétiser en vous abonnant. Tous les deux  mois pour l’instant, puis tous les mois sous peu, vous recevrez ainsi une  information ouverte, des sujets de réflexion et d’histoire juive pris aux  sources mêmes du vécu juif; les textes fondamentaux de nos plus grands penseurs, dans toute leur vigueur et leur pertinence, des rubriques claires et documentées vous seront présentés. Lisez le présent numéro, nous sommes certains que vous trouverez de quoi vous informer, prêtez-le à vos amis et connaissances, ils apprécieront certainement aussi. Vous êtes intéressés par notre proposition: abonnez-vous.

Nous voilà donc parvenus, avec ce troisième numéro, au stade de la ‘Hazaka. Vos réactions nombreuses, jamais indifférentes et toujours sympathiques, vos critiques judicieuses et vos remarques souvent justifiées et bénéfiques, ont confirmé ce que nous avions effectivement “présumé”: il est nécessaire
qu’existe, dans le monde juif francophone, une revue telle que “Kountrass”. Ensemble, avec l’aide de D’., nous transformerons si vous le voulez bien cette ‘Hazaka en un lien vivant, objectif et ouvert, exprimant la vitalité et la richesse de coeur et d’esprit de notre Judaïsme.
A vous tous, nos meilleurs voeux de ‘Hag Saméa’h !

En lire plus

Vers le Haut