KOUNTRASS 201eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Le crépuscule…

Rav Wolbe zatsal faisait remarquer, d’après le Ramban (Beréchith 1,5), que le passage d’un jour à l’autre de la Création n’était pas abrupt, mais se faisait dans la nuance : le crépuscule, le soir, la nuit. Il en sera de

même, ajoutait-il, pour le passage du monde tel qu’il existe actuellement, aux temps futurs. Cela se passera dans la dégradation non point brutale, mais lente,point par point, d’une forme d’équilibre à autre chose, une fin des civilisations etde la morale, une vraie descente en enfer. Avant l’arrivée du grand Jour.

N’est-ce pas ce que nous vivons actuellement ?

Analysons la conduite des Bené Yichma’ël : partout dans le monde, les Musulmans sont en train d’appliquer la règle ancestrale héritée de Yichma’ël, celle de lancer la main dans tout – tout en risquant d’être attaqué en contrepartie par les autres peuples ; la violence aveugle est leur règle de vie, apportant dans le monde entier attentats et meurtres, crimes et massacres. Le pire, c’est que ces nations arabes sont capables de tuer leurs propres frères, sans raison aucune (juste pour un tantinet de vengeance), assassinant hommes, femmes et enfants, comme c’est actuellement le cas en Syrie, à Alep. Diverses personnalités juives ont d’ailleurs protesté contre cette “Shoah” pratiquée à nos portes, conduite contre laquelle, nous, le peuple juif, sommes tenus de nous élever.

Les arabes sont en train de prendre la revanche de leur échec à Poitiers (732), et de reconquérir non seulement la France, mais aussi le monde occidental tout entier.

Mais il n’y a pas qu’eux qui mettent à mal la culture occidentale, avec son humanisme et son respect d’autrui que nous apprécions tant : l’Occident lui- même est en train de se suicider ! Les teneurs de la Gauche, dans le monde entier, visent à ouvrir leurs frontières et à accepter tous les migrants d’Afrique etdu Moyen Orient, attirant à eux le vol et les meurtres, les violences et la fin dela loi, les quartiers fermés devant la police et les attentats. Les grandes valeurs occidentales en ressortent maltraitées, et il ne fait aucun doute que rapidement, il n’en restera plus rien.

page7image5891344page7image5864096

Logo de Kountrass

 

On peut, du reste, dire la même chose en Terre sainte, quand les groupes politiques situés dans cette même sphère, les membres de la cour suprême et la plupart des médias locaux, visent à réduire au maximum la pratique de la Tora dans le pays, à entraver la conduite des militaires envers les Palestiniens, à empêcher l’installation d’agglomérations juives dans les territoires “occupés” (comme disait rav Eliachiv zatsal : “Mais si vous vous retirez, nous vivrons à Méa Chéarim avec les mêmes menaces qu’à Sdéroth”), et à lutter contre celui qui, malgré ses autres défauts, sait tout de même tenir tête aux Palestiniens et à leurs fourberies (nous parlons du Premier Ministre Netaniahou, bien entendu).

En parallèle, nous sommes tout de même amenés à constater que, de part et d’autre, le monde tente de se reprendre. C’est sans aucun doute ce qui s’est passé aux Etats Unis avec l’élection de Trump, qui a bien conscience des terribles incidences de la décadence qui est en train de se produire sous nos yeux. En France et ailleurs, les peuples voient avec terreur leur culture bafouée et leurs valeurs détruites, et divers hommes politiques [pas toujours positifs pour nous] semblent devoir arriver au pouvoir. En Erets Israël enfin, Netaniahou parvient à se maintenir contre vents et marées malgré les attaques quotidiennes qu’il subit cde la part des médias (une enquête “explosive” par jour, au moins).

Notre période est marquée par une lutte constante et il est difficile de nepas s’en rendre compte : celle opposant le blanc et le noir, la “culture” et la sauvagerie, le respect et le bafouage des libertés. Une lutte de dernière minute, avant la tombée du crépuscule ? A ‘Hanoucca, justement, la lumière des bougies doit nous remplir d’espoir : l’Eternel est avec nous !

OU

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut