KOUNTRASS 118eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

EDITORIAL

La période que nous vivons actuellement en Erets Israël est riche en événements les plus divers : guerre(s) quasi-permanente(s), attentats, déplacement forcé de population, scandales en tous genres éclaboussant l’ensemble de la classe dirigeante…
Ces événements malheureux ne sont certainement pas neutres. Outre leur teneur négative, leur cumul amène chacun à s’interroger : que se passe-t-il en Erets Israël ? Tout serait-il devenu mauvais, les gens comme les décisions ? Vers quel péril cela va-t-il nous mener ?
De notre point de vue, c’est tout le contraire qui est vrai : quand on voit que le peuple d’Israël, soutenu par la Providence divine à chacun de ses pas et à chaque phase de son Histoire, traverse de telles difficultés, c’est que quelque chose est en train de se préparer En-Haut.
Quand la puissance militaire du pays peut être tenue en respect par quelques milliers de terroristes, quand presque tous ses dirigeants sont soupçonnés de malversations et autres conduites inacceptables, quand ses citoyens sont chassés de leurs foyers et de leurs villages sans raison tangible, et sans même que les responsables du pays ne se soucient de leur réinstallation, l’effondrement de l’image de notre peuple qui en découle doit être à coup sûr interprété dans une perspective plus large.
C’est ce que nous nous proposons de faire dans le présent numéro : montrer que cette chute apparente ne signifie rien d’autre qu’une proximité de plus en plus évidente de la venue du Machia’h !
Car contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas avec faste, au son des tambours ni des trompettes, que le Machia’h viendra, mais plutôt dans une période sombre d’effondrement des valeurs et des certitudes qui étaient les nôtres.
C’est donc le sujet du présent dossier, consacré aux «derniers jours», ceux que nous sommes sans doute en train de vivre.

 

Logo de Kountrass

 

C’est une perspective à la fois exaltante et angoissante ! Mais peut-on échapper aux affres précédant la Délivrance, et comment ? Nos Sages ont déjà répondu à cette question : «Etudier la Tora et s’occuper des autres» (Sanhédrine 98). Or justement, sur ces deux plans, notre génération a réalisé des efforts remarquables, jamais vus jusque là !
Sur le plan du retour à l’étude et à la pratique de la Tora : d’immenses efforts sont déployés ces derniers temps pour que la Tora soit propagée auprès du plus grand nombre possible de personnes. Des étudiants en Tora consacrent une soirée par semaine à frapper aux portes, dans les diverses villes du pays, afin de permettre à tout Juif de découvrir ses sources spirituelles et de s’y abreuver. Les résultats, on le verra, sont remarquables.
Quant à l’entraide, deux grands organismes se sont engagés depuis quelques années, à apporter une aide salvatrice aux familles dans la détresse économique, grâce au concours financier du grand public. Ces organismes, qui proposent des soutiens adéquats à chaque situation, fonctionnent en totale transparence et sont dirigés … par les grands rabbanim de la génération.
Comme a pu le dire le rav Wozhner de Bené Braq : «Jamais, dans l’histoire du peuple juif, on n’a vu des structures de cet ordre apporter à nos frères une aide d’une telle ampleur» !
Pessa’h approche, et un texte du rav Pinkus zatsal sera consacré à cette fête.
« La vie telle qu’elle est » ne sera pas oubliée.
Enfin le journaliste Michel Gurfinkiel nous invite à nous pencher sur le rapport Baker, pour terminer le présent numéro avec un peu de politique.

Rav H. Kahn

OU

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

https://www.torah-box.com/auteurs/rav-henri-kahn_52.html Directeur du journal juif orthodoxe "Kountrass".

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut