Couverture du magazine 190 de Kountrass

KOUNTRASS 190eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Et s’ils avaient raison ?

Le mouvement actuel qui s’est développé chez les Arabes en Erets Israël présente quelque chose d’assez surprenant : ils justifient leurs actes par l’imminence de l’invasion du Mont du Temple par les Juifs.. Les jeunes Arabes sont prêts à se faire tuer pour contrer une telle intention. Or, ce prétexte apparaît totalement faux ! Il ne fait aucun doute au monde, pour toute personne censée, que le gouvernement israélien, tout éloigné de la Tora qu’il est, ne pense à aucun moment amorcer une telle entreprise, d’autant plus qu’il sait bien que cela entraînerait un vrai djihad globalisé, impliquant un milliard d’Arabes, qu’une telle cause trouverait prêts à s’engager pour faire disparaître la présence juive dans le pays ; les religieux n’envisagent pas plus une telle démarche, tout à fait conscients de la reconstruction du Troisième Temple par voie divine ; elle s’avérerait en tout cas impossible de nos jours ; il reste peut-être quelques excités, mais qui les écoute-t-il ? Et la France y croit aussi, elle qui propose la mise en place d’une force internationale sur le Mont du Temple… Alors, pourquoi ces jeunes Arabes se font-ils tuer ? Nul doute que ce mouvement ne repose pas plus que sur l’une des dernières initiatives des dirigeants palestiniens, avec Abou Mazen à leur tête : ils sentent qu’ils perdent du terrain et, pour parer à cette situation, ils ont lancé cette tentative d’intifada Al Kouds [Ces « Juifs et leurs pieds sales (qui) souillent le sol sacré de l’esplanade », disait Abou Mazen ; pas moins ! Le style demeure assez connu…].

Logo de Kountrass

 

On ne peut que regretter l’impact immense de ce message, totalement faux et aberrant – qui coûte tellement de vies humaines chez nous, et chez eux (puisque cette fois-ci, la relative liberté accordée aux forces de l’ordre envoie pratiquement tout terroriste de vie à trépas, automatiquement). La promptitude de tant de jeunes à passer à l’acte à cause de cette formule nous amène à une réflexion : et s’ils avaient raison ? S’ils sentaient effectivement, de manière infuse, ce qui va sous peu se passer, quand l’Eternel, décidant que nos souffrances auront suffisamment duré, nous enverra Eliahou hanavi, le Machia’h et le Temple ? Nos Sages (B. B. 13b) désignent en particulier les sots comme ayant de nos jours accès à la prophétie, sans doute parce qu’ils ne sont pas bloqués par le filtrage qu’emploient les gens normaux face à leurs intuitions. Il n’est peut-être pas « politiquement correct » d’accorder une telle définition à ces jeunes têtes brûlées, mais quand on sait pourquoi leurs dirigeants les précipitent vers la mort, et ce qu’ils osent si follement leur promettre en contrepartie, il paraît difficile de leur adjuger de meilleurs termes… S’ils avaient raison, nous devrions bien entendu nous en réjouir, mais aussi penser à ce que nous devons améliorer dans notre conduite pour devenir digne d’un bouleversement si radical dans notre vie et dans le déroulement de l’histoire du monde. Il serait dommage de ne pas être de la fête…

OU

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

https://www.torah-box.com/auteurs/rav-henri-kahn_52.html Directeur du journal juif orthodoxe "Kountrass".

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut