Orthodoxes - page 10

Kountrass s’inscrit dans le sillage d’autres media orthodoxes de par le monde, tels le Yated Nééman ou le Hamodia en Erets Israël, le Jewish Observer aux Etats-Unis, le Jewish Chronicle londonien, et tant d’autres.

KOUNTRASS 16eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Pessah – La liberté

PPessa’h, fête de la liberté, vient de s’achever. Mais on célèbre cette année, en France comme de par le monde, le souvenir d’une Ré­volution qui se fit au nom de la liberté, de l’égalité et de la fraternité … Deux cents ans après, à l’heure des bilans où apparaissent mieux les ombres et lumières d’événements historiques encore controversés, Kountrass vient apporter sa contribution : à notre façon, par touches successives et variées, pour es­sayer de mieux cerner les divers aspects de cette réalité complexe que sont les débuts de l’ère de l’émancipation._
Mais il y a aussi l’histoire qui se fait sous nos yeux, les problèmes de l’actualité politique israélienne : nous avons rencontré à ce sujet le rav Avraham Ravitz, dirigeant de la nouvelle formation religieuse Déguel haTora.
Et puis il y a les problèmes typiques de la société juive traditionnelle. Vous serez sur­pris, mais peut-être aussi émus ou amusés, de découvrir les secrets professionnels de cet élément fondamental de toute communauté juive : le chadkhan ou marieur. .. La période ouverte par Pessa’h s’achève enfin avec la fête de Chavou’oth, jour du don de la Tora : les révolutions humaines passent; mais Pessa’h et Chavou’ oth sont là pour nous apprendre cette longue voie qui doit mener à la seule véritable liberté, celle de la connaissance de la Loi divine … ………………….. •

Bonne lecture !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 14eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

La Halakha à l’épreuve de l’histoire

Le numéro onze de Kountrass était consacré à rabbi Yossef Karo et son œuvre renommée, le Choul’han Aroukh. Ce dossier traitait principalement de l’aspect historique de la question, et il nous a donc semblé qu’un volet complémentaire s’imposait à sa suite: la place et le rôle de la Halakha, son fonctionnement dans la vie juive traditionnelle. On trouvera en conséquence dans le dossier présenté ici une suite d’articles traitant de la Halakha sous des aspects divers :
-des textes de fond, d’une lecture qui paraîtra sans doute parfois quelque peu ardue ; mais le sujet lui­même n’est guère « léger » et mérite une lecture attentionnée, nourrissant la réflexion personnelle : qu’est-ce que la juridiction juive, dans la théorie comme dans la pratique ? Et quel sens donner au diqdouq hamitswoth, l’application zélée des mitswoth jusque dans leur moindre détail ?
-quelques reportages sur des institutions israélien­nes, portant la Halakha sur le front de la société technologique, viendront égayer l’ensemble;

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 12eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Comment empêcher les abeilles de butiner en rond ?

Est-il rien de plus poétique qu’une abeille butinant de  fleur en fleur, recueillant le pollen et regagnant sa ruche, ivre de nectar? Au grand étonnement de plus d’un, la poésie – ou la botanique ne sont pourtant pas seules à avoir leur mot à dire en la matière: l’une des plus épineuses questions relatives aux lois de l’année sabbatique a été posée l’an dernier par ces industrieux petits insectes… Un compte rendu halakhique du rav Refaël Cohen-Arazi, d’après l’article du rav Witman La chemita de 5747 à Kefar ‘Etsion ( dans HaMa’ayan de nissan 5748 ).

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 11eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 11

Rabbi Yossef Karo, auteur du Choul’han ‘Aroukh.

Le peuple d’Israël fête cette année le cinq centième anniversaire de la naissance de rabbi Yossef Karo, auteur du Choul’han ‘Aroukh. Kountrass propose donc à ses lecteurs, dans ce numéro onze, un dossier consacré à celui qui constitue sans aucun doute l’une des plus passionnantes figures de l’histoire juive . Il fallait bien sûr éclairer le contexte historique : le “guérouch” ( expulsion ) d’Espagne et ses conséquences; Salonique, la grande métropole juive de Grèce qui dominait l’époque par l’intensité et la diversité de la vie juive qui y régnait ; T sfath en Galilée qui, par un extraordinaire rassemblement en son sein des plus grands ‘hakhamim de la génération, connut un singulier “état de grâce”. Mais il convenait aussi et surtout d’expliquer le sens et les raisons de la “controverse” dans la Halakha ou la signification profonde de l’œuvre “bicéphale” qu’est le Choul’han ‘Aroukh, composé des lois codifiées par le rav Karo comme des “additions” du rav Isserlès (cf . article du rav Hutner z.ts.l . ).
Vous pourrez aussi réfléchir avec Mme Becker, une enseignante de New York, sur les façons de “préparer Chabbath dans la joie ” ; ou considérer les mille et une manières dont se manifeste la solidarité juive, à travers cette institution traditionnelle de “générosité et bienfaisance” qu’est le ” guema’h “.
Tich’a beav approche enfin . En cet anniversaire de la destruction des deux Temples, Alex Klein nous rappelle que de nombreuses autres catastrophes frappèrent le peuple juif, en ce jour promis à être “objet de lamentation” pour toutes les générations . N’oublions pas pourtant que le 9 av est aussi le jour de la naissance du Machia’h, que nous attendons “bientôt et de nos jours”… . ………………….. •

Bonne lecture !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 10eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 10

Kountrass N 10 : le problème des conversions au judaïsme

Kountrass n° 10 ouvre un dossier bien délicat : le problème des conversions au judaïsme. En cette fin de vingtième siècle, qui aime volontiers proclamer la fin des religions et des théologies, le judaïsme semble en effet moins “compromis” que d’autres. Et alors qu’il se voyait contraint, dans les générations précédentes, à une attitude défensive, il exerce de nos jours un attrait sensible sur des cercles de plus en plus nombreux. Partout de par le monde, les demandes de conversion sont en augmentation constante. Les problèmes soulevés ne manquent pas: questions halakhiques, sincérité des démarches, qualité de l’accueil, problèmes psychologiques, sociaux, et même politiques … Sans entrer dans les polémiques de l’heure, nous nous sommes donc efforcés de présenter un aperçu des problèmes halakhiques, accompagné de notices biographiques et historiques. Mais le judaïsme n’a jamais proclamé: “hors de la synagogue, point de salut!”. Tout au contraire. On ne peut donc aborder la question des conversions, sans évoquer le message fraternel et universaliste du judaïsme, représenté par le code des lois noa’hides. Nous avions pensé traiter encore le thème des conversions de masse dans l’histoire. Le manque de place autant que les problèmes spécifiques soulevés par le sujet nous ont convaincus de reporter une telle étude à un prochain numéro, en accompagnement d’un article sur la conversion des Khazars.
Ce Kountrass présente par ailleurs une interview du Grand Rabbin de France Joseph Sitruk, souvent qualifié de premier Grand Rabbin “orthodoxe” du judaïsme français depuis des décennies. Quels sont donc ses projets, et ses réflexions sur les questions d’actualité?
Un article du rav Miller brosse un bref portrait d’une personnalité récemment disparue : le rav Avraham Kohn, fondateur du célèbre séminaire de Gateshead en Angleterre.
Les coutumes de Lag ba’Omer à Méron font l’objet d’une étude halakhique, tandis que le rav Friedman, de Jérusalem, nous présente des aspects méconnus de l’histoire du roi David, né et mort à Chavou’oth.

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 9eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Couverture Kountrass 9

Napoléon en Italie

Kountrass, dans ce neuvième numéro, présente un dossier Napoléon et les Juifs. A différentes étapes de sa vie, Napoléon Bonaparte s’est en effet trouvé confronté à la question juive, qu’il tentera selon les circonstances de résoudre de diverses manières. Les Juifs, en retour, que ce soit en Italie, en Erèts Israël, en France ou en Europe orientale, accueilleront Bonaparte de façon contradictoire, allant du plus lyrique enthousiasme ( cf. la chronique d’Ancône présentée plus loin), d’une attente impatiente de l’avènement messianique ( les Rabbis ‘hassidiques) jusqu’à la plus ferme opposition ( le Rabbi de Ladi ). C’est ce dilemme que nous avons tenté d’exprimer sur la page de couverture: d’un côté le Sanhédrin de Paris, cherchant dans ses réponses aux questions de /’Empereur à assurer l’accès du Juif à la citoyenneté française. De l’autre Rabbi Chneiour Zalman de Ladi, s’opposant dès le départ et avec la plus grande virulence à l’entreprise napoléonienne. La direction du Sanhédrin, assurée par Rabbi David Sintzheim, la plus éminente autorité rabbinique française de l’époque, fera certainement problème: il semble qu’il ait voulu, en donnant sa caution à cette assemblée, sauver ce qui pouvait l’être et préserver /es Juifs de France de nouvelles mesures arbitraires. Et puis l’appel aux Juifs à venir reconquérir Erèts Israël … un projet certes avorté, mais qui ne va désormais cesser de réapparaître sous différentes formes tout au long du dix-neuvième siècle …
Israël et la Thora ne font qu’un, rappelait le Rau Y. Hutner, en notant une conséquence importante: de même qu’on ne peut étudier quelque passage de la Thora écrite ou orale sans /es lumières du commentaire de Rachi, de même ne peut­on aborder quelque période de l’histoire d’Israël sans se référer aux enseignements qu’ont pu en tirer /es grands Maîtres du judaïsme. C’est là ce que nous avons tenté dans ce dossier: en rappelant le contexte historique, rendre compte des réactions et analyses des Rachi de l’époque.

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 7eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Le Rav Chlomo Zeév Klein

Une personnalité exceptionnelle, dans une époque-charnière
Le Rav Chlomo Zeév Klein est né à Bischeim, en 5574/1814, dans une modeste famille de pédicures d’origine lorraine : c’est dans ce faubourg de Strasbourg que les Juifs strasbourgeois s’étaient établis, alors qu’interdiction leur était faite d’habiter en ville.
Rabbi David Zinsheim et Cerf-Beer y fixèrent ainsi leur résidence. Chlomo Zeév reçut une éducation traditionnelle auprès du Rabbin du village (le Rabbin Zeligman Beer), puis se rendit en Allemagne, à Oürkheim an der Haardt, pour y compléter ses études sous la direction du Rabbin Marx.
Peu de détails nous sont parvenus sur cette époque de sa vie ; on sait pourtant qu’il passa son baccalauréat après une ou deux années de préparation, et qu’il acquit un bagage intellectuel des plus surprenants, tant par son étendue que par sa profondeur.

Un homme de culture

L’hébraïsant tout d’abord. A travers les nombreux écrits qu’il a laissés derrière lui, comme des haskamoth (préfaces) qu’il accepta derédigerpour des ouvrages publiés à son époque, apparaît un écrivain à la plume facile et élégante, possédant l’hébreu à la perfection, peut-être encore plus quP. le français : le fait vaut d’être souligné, puisqu’il s’agit d’un rabbin alsacien quasiment autodidacte.

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

KOUNTRASS 6eme NUMERO

Dans Kountrass/Orthodoxes
La cérémonie du T achlich dans une gravure du Moyen• Age
La cérémonie du Tachlikh dans une gravure du Moyen Age

Le “Steipeler”: Brève Biographie

Le Steipeler était certes de ces Tsadikim qui ont auréolé de leur présence notre génération. Sa proximité ne rend pourtant pas plus aisée la tâche de qui doit rendre compte des grandes lignes de sa personnalité et de son existence. Il serait trop facile et trop tentant de ne parler de lui qu’en termes de” Roua ‘h HaKodech”, de prodiges et miracles. Ce serait éluder ce qui aura été sa vraie grandeur, la plus difficile pour nous à cerner : celle d’un talmid­hakham dont toute l’existence aura été amour pur de la Thora (Thora lichema). En lire plus

KOUNTRASS 5eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Ce numéro 5 du Kountrass vous offre, à l’approche de Ticha Be Av un dossier consacré au Temple.
Mille neuf cent dix-neuf ans après que le deuxième Temple ait été détruit, certaines interrogations n’ont en effet pas perdu de leur actualité pour le peuple juif:
– Les sacrifices aujourd’hui? Voici 200 ans que le Rav Tsvi Hirsch Kalischer a remis ce sujet à l’honneur, quand sa proposition d’apporter des sacrifices, même dans la situation présente, a entraîné de nombreuses discussions entre les décisionnaires de l’époque.
– Les trésors du Temple n’ont cessé d’attirer l’attention des chercheurs au cours des siècles, comme notre article le montre. Et s’ils étaient au Vatican? Ou “quelque part” en Eretz Israël?
– Les limites de l’enceinte du Temple, et l’interdiction d’y pénétrer: quel sujet délicat, et plein de conséquences aujourd’hui à Jérusalem!
– Le “Kotel”, dit Mur des Lamentations : les fouilles archéologiques nous y font découvrir un passé fascinant.

Il s’agit là, vous le constaterez, d’un dossier spécial, faisant le point sur les recherches anciennes et modernes. Nous vous proposons donc un “Kountrass” de référence, à faire connaître autour de vous.

Que sont devenus les trésors du temple ?

Question anodyne en apparence, mais qui va nous conduire à une course haletante à travers le temps et l’espace.

En lire plus

KOUNTRASS 4eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn
Kountrass 4 Jerusalem

Popik Arnon, taisez-vous !

Nous avons, pour ce quatrième numéro du “Kountrass”, choisi d’accompagner le ‘Hida dans sa visite à Paris à la fin du 18e siècle, et sa rencontre avec Louis XVI en particulier. Un carnet de route original et important, ainsi qu’une description vivante du Paris de l’époque. Le ‘Hida mérite une attention particulière: il fait partie des grandes figures qui ont dominé la scène juive de ces derniers siècles, laissant des dizaines d’ouvrages de grande importance, commentaires, Halacha, Kabbale, histoire, etc.
Un autre article complète ce dossier, traitant des “Chelou’him” d’Eretz Israël, les émissaires de la Terre Sainte: comme le ‘Hida, ils recherchaient. une aide financière auprès de la Diaspora, tout en apportant renouveau et spiritualité aux communautés qu’ils visitaient.

Torah - Kountrass Mag Juif
L’actualité nous a condùits à rencontrer Mordekhaï Arnon, bien connu du public israélien: ancien acteur comique, il est de ceux qui tentent d’engager un dialogue ouvert et sans fard entre les divers secteurs de la société israélienne. Mais voilà pourtant qu’il se trouve désormais interdit d’accès dans les bases de “Tsahal”. Quels propos subversifs tient-i I donc? Démocratie, disiez-vous ?
Cette période des sept semaines entre Pessa’h et Chavouoth nous a par ailleurs amenés à présenter des textes de référence à ce propos. Nous avons pensé qu’à l’occasion de la fête du don de la Thora, il vous intéresserait de visiter un ‘”Héder” de Jérusalem: de ces lieux où, depuis l’époque du Mont Sinaï, de façon immuable, la Thora se transmet sous la direction du “Rebbé”. Comment ce genre d’école fonctionne-t-il en plein 20e Siècle ? Ou, en d’autres termes, le ‘Héder aujourd’hui a-t-il encore un sens ?
Nous vous invitons enfin, dans le cadre de nos “nouvelles brèves” et d’un article de “réaction”, à rencontrer l’actualité juive de notre temps.
Bonne lecture !

 

Logo de Kountrass

 

En lire plus

Vers le Haut