KOUNTRASS 183eme NUMERO

Dans Orthodoxes/Rav Henri Kahn

Avant les élections…

En une période pré-électorale comme celle que nous vivons actuellement en Erets Israël, le simple électeur peut rester plutôt perplexe. Nombre d’entre nous habitent en Erets Israël, et ont droit de vote. Que leur dire ? Leur hésitation est compréhensible : les attaques directes contre les candidats fusent de toutes parts, et ne peuvent que surprendre. On parle des bouteilles consignées de Mme Netanyahou, de voyages de son mari remboursés par plusieurs sources, dont par l’Etat, et le reste à l’avenant. Et ce, juste pour l’actuel Premier ministre. Mais en ce qui concerne, par exemple, tous les partis politiques de gauche réunis, d’autres soupçons planent, dont l’utilisation d’associations créées juste pour le bien de la cause, pour faire campagne contre Netanyahou – “Tout sauf Bibi !” Ces sombres associations semblent même recevoir des financements en provenance du gouvernement américain, au point que des questions à ce sujet aient déjà été posées au président Obama par des sénateurs de son pays… Inutile de préciser qu’une telle pratique va contre la loi en Israël. On a rappelé à cette occasion une conduite du même ordre qui a été adoptée il y a quelques années, avec d’autres associations luttant pour que Baraq soit élu. Le chef du groupe socialiste, Herzog, a préféré user du droit au silence plutôt que de se défendre. Le même sieur Herzog que nous rencontrons actuellement, en effet. On ne peut que s’interroger : où sont passés les vrais problèmes du peuple juif sur sa terre ?

 

Logo de Kountrass

 

La sécurité intérieure, la défense face à nos ennemis extérieurs, les problèmes économiques qui sont devenus si aigus, le manque d’appartements, etc. Curieusement, ni la droite ni la gauche n’abordent réellement ces questions. Elles sont pourtant lancinantes dans la vie publique du pays, de nos jours, surtout après les deux dernières années durant lesquelles le gouvernement a totalement négligé ces problèmes. Cette situation doit d’autant plus nous inciter à nous tourner vers les centres d’intérêt qui sont les nôtres : le respect de la Tora en Terre sainte, la possibilité des personnes désirant s’adonner à l’étude sans être inquiétées, la capacité de nos familles d’éduquer leurs enfants selon leurs idéaux, le respect des rabbanim et de la Tora, etc. Il en va de l’identité juive dans ce pays que nous avons rejoint, souvent en abandonnant carrières et facilités, pour aller de l’avant, accomplir la si précieuse mitswa de Yichouv haArets dont nous parlons dans le présent Grand Dossier, et transmettre à nos enfants l’amour de cette terre donnée par le Maître du monde. Nous devons prendre conscience qu’au-delà de ces débats, souvent décevants par manque de profondeur, et pénibles par leurs attaques ad hominem, nous avons l’obligation d’aller jusqu’au bout de nos idéaux, et de n’accorder notre voix qu’aux partis qui répondent à notre attente. Il est du reste intéressant de constater que même dans le milieu non religieux, des voix s’élèvent pour nommer le rav Moché Gafni, de Yahadout haTora, au poste de ministre des Finances, tant son comportement à titre d’homme politique prêt à aider à tout le monde, même celui qui ne fait absolument pas partie du secteur duquel il provient, attire l’attention générale. Aucun doute que notre devoir, en de tels moments, est de renforcer les partis de la Tora ! • Avant les élections…

Par Rav Henri Kahn

OU

5.00 € - Ce numéro Kountrass livré chez vous

https://www.torah-box.com/auteurs/rav-henri-kahn_52.html Directeur du journal juif orthodoxe "Kountrass".

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Vers le Haut